Services - 75871-2020

14/02/2020    S32

Belgique-Schaerbeek: Services d'architecture

2020/S 032-075871

Rectificatif

Avis d'information complémentaire ou avis rectificatif

Services

(Supplément au Journal officiel de l'Union européenne, 2020/S 020-044544)

Base juridique:
Directive 2014/24/UE

Section I: Pouvoir adjudicateur/entité adjudicatrice

I.1)Nom et adresses
Nom officiel: Administration communale de Schaerbeek — Centre technique Rodenbach
Adresse postale: Avenue Georges Rodenbach 29 — service de l'accueil
Ville: Schaerbeek
Code NUTS: BE100 Arr. de Bruxelles-Capitale / Arr. van Brussel-Hoofdstad
Code postal: 1030
Pays: Belgique
Point(s) de contact: Renovas — Christopher Prevot
Courriel: cprevot@renovas.be

Adresse(s) internet:

Adresse principale: http://www.schaerbeek.be/

Adresse du profil d’acheteur: https://enot.publicprocurement.be/enot-war/preViewNotice.do?noticeId=351031

Section II: Objet

II.1)Étendue du marché
II.1.1)Intitulé:

Construction d’un pôle et de logements étudiant et lien à la Maison des Arts, Place de la Reine 14, 15 et 16 à 1030 Schaerbeek

Numéro de référence: RenovaS-CRUBNSL AR.15-F02_1
II.1.2)Code CPV principal
71200000 Services d'architecture
II.1.3)Type de marché
Services
II.1.4)Description succincte:

Le marché a pour objet une mission complète d’auteur de projet d’architecture, d’ingénierie, de conseil en Performance énergétique des bâtiments (PEB), de coordination de sécurité et de santé, de paysagisme et d'acoustique dans le cadre de la rénovation et/ou de la démolition de 3 maisons d’habitation (sur les parcelles Place de la Reine nos 14, 15 et 16) et la construction d’un immeuble accueillant un pôle étudiant composé d’un équipement public et de logements étudiants. Ce projet s’inscrit dans un contexte à fort caractère urbain et patrimonial, il s’attachera à créer un lien et une interface avec la Maison des Arts et la Place de la Reine.

Ce projet est développé par le pouvoir adjudicateur dans le cadre du contrat de rénovation urbaine Brabant/Nord/Saint-Lazare.

Section VI: Renseignements complémentaires

VI.5)Date d’envoi du présent avis:
10/02/2020
VI.6)Référence de l'avis original
Numéro de l'avis au JO série S: 2020/S 020-044544

Section VII: Modifications

VII.1)Informations à rectifier ou à ajouter
VII.1.2)Texte à rectifier dans l'avis original
Numéro de section: II.1.4)
Endroit où se trouve le texte à rectifier: Description succincte
Au lieu de:

Le marché a pour objet une mission complète d’auteur de projet d’architecture, d’ingénierie, de conseil en Performance énergétique des bâtiments (PEB) et de coordination de sécurité et de santé, dans le cadre de la rénovation et/ou de la démolition de 3 maisons d’habitation (sur les parcelles Place de la Reine nos 14, 15 et 16) et la construction d’un immeuble accueillant un pôle étudiant composé d’un équipement public et de logements étudiants. Ce projet s’inscrit dans un contexte à fort caractère urbain et patrimonial, il s’attachera à créer un lien et une interface avec la Maison des Arts et la Place de la Reine.

Ce projet est développé par le pouvoir adjudicateur dans le cadre du contrat de rénovation urbaine Brabant/Nord/Saint-Lazare.

Lire:

Le marché a pour objet une mission complète d’auteur de projet d’architecture, d’ingénierie, de conseil en Performance énergétique des bâtiments (PEB), de coordination de sécurité et de santé, de paysagisme et d'acoustique dans le cadre de la rénovation et/ou de la démolition de 3 maisons d’habitation (sur les parcelles Place de la Reine nos 14, 15 et 16) et la construction d’un immeuble accueillant un pôle étudiant composé d’un équipement public et de logements étudiants. Ce projet s’inscrit dans un contexte à fort caractère urbain et patrimonial, il s’attachera à créer un lien et une interface avec la Maison des Arts et la Place de la Reine.

Ce projet est développé par le pouvoir adjudicateur dans le cadre du contrat de rénovation urbaine Brabant/Nord/Saint-Lazare.

Numéro de section: II.2.4)
Endroit où se trouve le texte à rectifier: Description des prestations
Au lieu de:

Le marché a pour objet une mission complète d’auteur de projet d’architecture, d’ingénierie, de conseil en Performance énergétique des bâtiments (PEB) et de coordination de sécurité et de santé, dans le cadre de la rénovation et/ou de la démolition de 3 maisons d’habitation (sur les parcelles Place de la Reine nos 14, 15 et 16) et la construction d’un immeuble accueillant un pôle étudiant composé d’un équipement public et de logements étudiants. Ce projet s’inscrit dans un contexte à fort caractère urbain et patrimonial, il s’attachera à créer un lien et une interface avec la Maison des Arts et la Place de la Reine.

Le projet consiste à implanter un équipement qui vise à valoriser un pôle étudiant dans le quartier et à répondre au besoin d’un lieu de rencontre fédérateur.

L’opération d’aménagement de la Place de la Reine et ses alentours (AR 14), dont la maîtrise d’ouvrage incombe à Bruxelles Mobilité est intrinsèquement liée à l’opération d’aménagement d’un pôle étudiant sur la Place de la Reine.

Il est attendu que la réflexion et la conceptualisation du projet ne se limite pas au projet du pôle étudiant, mais intègre les enjeux urbanistiques des autres opérations du CRU et plus particulièrement de l’opération AR 14.

Des moments de rencontres seront organisés en partenariats avec Bruxelles Mobilité et le bureau d’étude en charge du réaménagement de la Place de la Reine en vue de construire 2 projets cohérents et d’avoir une vision ambitieuse sur le devenir de la place et de ses pourtours.

Une attention particulière devra être prêtée au contexte urbain et architectural dans lequel se situe le bâtiment. La situation des immeubles, entre 2 bâtiments majeurs que sont l’église Sainte-Marie et la Maison des Arts, implique un geste architectural subtil et respectueux du cadre (site classé autour de l’église Sainte-Marie et autour de la Maison des Arts). Le dialogue entre architecture ancienne et contemporaine est un point d’attention primordial auquel la maîtrise d’ouvrage sera très attentive.

L’architecture du nouveau bâtiment devra, au même titre que les maisons actuelles, constituer une architecture d’accompagnement du bâtiment classé de l’église Sainte-Marie et en rappeler notamment le contexte de construction, le rythme du parcellaire, le gabarit des bâtiments, la forme de la toiture et la ligne de corniche.

La démarche durable du projet sera centrale et transversale. Le pouvoir adjudicateur souhaite la mise en œuvre de solutions innovantes. Le bâtiment doit intégrer les notions de construction durable, notamment en respectant les normes de performance énergétique en vigueur et en visant la mise en œuvre de matériaux durables ou de réemploi ou issu d’un circuit court. Un focus et une attention seront accordés dans le choix des matériaux de construction (provenance des matériaux, procédés de fabrication et de mise en œuvre, analyse du caractère réversible et démontable, favoriser les assemblages…). Dans l’hypothèse d’une démolition entière ou partielle, un inventaire prédémolitions et une analyse des matériaux existants sur site seront demandés afin d’évaluer la possibilité de réemploi (in situ ou ex situ).

Enfin, la conception du bâtiment se voudra réversible/adaptable: économie de fonctionnalité, plan libre. Le bâtiment doit être évolutif pour répondre aux besoins changeants des occupants. Les espaces doivent non seulement être flexibles pour permettre l’appropriation des lieux par les différents publics et la mutualisation des espaces, mais doivent également être flexibles dans le temps pour évoluer avec les besoins des étudiants et du quartier. Le bureau d’études devra également prouver l’adaptabilité des plans à une autre fonction (logement par exemple).

Lire:

Le marché a pour objet une mission complète d’auteur de projet d’architecture, d’ingénierie, de conseil en Performance énergétique des bâtiments (PEB), de coordination de sécurité et de santé, de paysagisme et d'acoustique dans le cadre de la rénovation et/ou de la démolition de 3 maisons d’habitation (sur les parcelles Place de la Reine nos 14, 15 et 16) et la construction d’un immeuble accueillant un pôle étudiant composé d’un équipement public et de logements étudiants. Ce projet s’inscrit dans un contexte à fort caractère urbain et patrimonial, il s’attachera à créer un lien et une interface avec la Maison des Arts et la Place de la Reine.

Le projet consiste à implanter un équipement qui vise à valoriser un pôle étudiant dans le quartier et à répondre au besoin d’un lieu de rencontre fédérateur.

L’opération d’aménagement de la Place de la Reine et ses alentours (AR 14), dont la maîtrise d’ouvrage incombe à Bruxelles Mobilité est intrinsèquement liée à l’opération d’aménagement d’un pôle étudiant sur la Place de la Reine.

Il est attendu que la réflexion et la conceptualisation du projet ne se limite pas au projet du pôle étudiant, mais intègre les enjeux urbanistiques des autres opérations du CRU et plus particulièrement de l’opération AR 14.

Des moments de rencontres seront organisés en partenariats avec Bruxelles Mobilité et le bureau d’étude en charge du réaménagement de la Place de la Reine en vue de construire 2 projets cohérents et d’avoir une vision ambitieuse sur le devenir de la place et de ses pourtours.

Une attention particulière devra être prêtée au contexte urbain et architectural dans lequel se situe le bâtiment. La situation des immeubles, entre 2 bâtiments majeurs que sont l’église Sainte-Marie et la Maison des Arts, implique un geste architectural subtil et respectueux du cadre (site classé autour de l’église Sainte-Marie et autour de la Maison des Arts). Le dialogue entre architecture ancienne et contemporaine est un point d’attention primordial auquel la maîtrise d’ouvrage sera très attentive.

L’architecture du nouveau bâtiment devra, au même titre que les maisons actuelles, constituer une architecture d’accompagnement du bâtiment classé de l’église Sainte-Marie et en rappeler notamment le contexte de construction, le rythme du parcellaire, le gabarit des bâtiments, la forme de la toiture et la ligne de corniche.

La démarche durable du projet sera centrale et transversale. Le pouvoir adjudicateur souhaite la mise en œuvre de solutions innovantes. Le bâtiment doit intégrer les notions de construction durable, notamment en respectant les normes de performance énergétique en vigueur et en visant la mise en œuvre de matériaux durables ou de réemploi ou issu d’un circuit court. Un focus et une attention seront accordés dans le choix des matériaux de construction (provenance des matériaux, procédés de fabrication et de mise en œuvre, analyse du caractère réversible et démontable, favoriser les assemblages…). Dans l’hypothèse d’une démolition entière ou partielle, un inventaire prédémolitions et une analyse des matériaux existants sur site seront demandés afin d’évaluer la possibilité de réemploi (in situ ou ex situ).

Enfin, La conception du bâtiment se voudra réversible/adaptable: économie de fonctionnalité, plan libre. Le bâtiment doit être évolutif pour répondre aux besoins changeants des occupants. Les espaces doivent non seulement être flexibles pour permettre l’appropriation des lieux par les différents publics et la mutualisation des espaces, mais doivent également être flexibles dans le temps pour évoluer avec les besoins des étudiants et du quartier. Le bureau d’études devra également prouver l’adaptabilité des plans à une autre fonction (logement par exemple).

VII.2)Autres informations complémentaires:

Modification aux points II.1.4) et II.2.4) pour reprendre les compétences suivantes, à savoir: paysagisme et acoustique. Compétences requises et précisées à la section I) point 1.4 mission du cahier des charges.